RDC suite..

Publié le par imagazine

Plutôt que d'intégrer l'armée congolaise, certains groupes armés pourraient s'allier avec lui, car ils ont souvent dans le passé. Les analystes disent que depuis une mutinerie a éclaté dans l'armée en Avril, donnant naissance à M23 , Kinshasa a eu besoin d'alliés et pourrait se tourner vers les milices. "Il ya eu plusieurs accords informels dans le passé entre l'armée congolaise et la Mutomboki Raïa contre les FDLR dans le territoire de Shabunda [dans le Sud-Kivu] et peut-être aussi à Walikale [Nord-Kivu].

C'est souvent le cas entre l'armée congolaise et les milices, "l'Afrique centrale analyste Thierry Vircoulon de l'International Crisis Group a déclaré à IRIN.Commentant sur les rumeurs d'initiatives d'intégration, Christophe Beau, coordinatrice du pôle Nord Kivu protection, un groupement d'agences humanitaires s'occupant de la protection civile, a déclaré que les initiatives de paix doit toujours être accueilli, mais a averti que s'il y avait d'autres intégrations des groupes armés, ceux-ci ne devrait pas empêcher la poursuite des personnes coupables de crimes de guerre et crimes contre l'humanité. résidents de Rubaya ont nié que le Nyatura avaient été impliqués dans des massacres de civils, et ont dit qu'ils étaient tout simplement protéger leur communauté. sécurité des sources à la Mission des Nations Unies au Congo, la MONUSCO, souligne que la violence dans le sud de Masisi avait diminué depuis Août. Cependant, Kibindi à Rubaya ledit incidents de sécurité continuaient de se produire et que la zone reste dangereuse pour les gens à revenir.  Le cluster protection a écrit à la MONUSCO en Août demander de maintien de la paix à redéployer à deux endroits dans le sud de Masisi - Remeka et Katoyi - à partir de laquelle ils retiré en Juillet, après les attaques de la Raïa Mutomboki. Les témoins de ces attaques a dit à IRIN qu'il y avait eu moins de 50 soldats de la paix au Katoyi lorsque le règlement a été attaqué par plusieurs miliciens, qui ont forcé tout un bataillon de l'armée congolaise à abandonner le site

Publié dans Paix et Sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article