L'ONU admet l'urgence au Mali mais reste prudente sur une force militaire

Publié le par imagazine

La communauté internationale a admis mercredi la gravité et l'urgence de la situation au Mali, dont le nord est sous la coupe de groupes extrémistes, mais la constitution d'une force internationale réclamée par Bamako semble encore lointaine.

Publié dans Paix et Sécurité

Commenter cet article