Kagame et Sassou disent vouloir contribuer à la paix en RDC

Publié le par imagazine

Arrivé au Congo samedi midi, M. Kagame en est reparti dimanche en début d'après-midi. "Les deux chefs d'État ont réaffirmé leur détermination à ne ménager aucun effort dans la mise en oeuvre de la clause de cessation du statut des réfugiés rwandais qui entrera en vigueur le 30 juin 2013", selon le communiqué officiel.

Le président rwandais a évoqué avec son hôte la question du statut de quelque 7.000 réfugiés rwandais installés au Congo depuis 1997.

Les présidents du Congo et du Rwanda ont exprimé dimanche à Oyo, à 400 kilomètres au nord de Brazzaville, leur volonté de contribuer au retour de la paix dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) où opère la rébellion du M23, selon un communiqué officiel.


MM. Denis Sassou Nguesso et Paul Kagame ont "réaffirmé leur volonté de contribuer positivement au retour de la paix dans le Nord-Kivu et la région des Grands Lacs", selon ce texte publié à l'issue d'une visite de deux jours du chef de l'Etat rwandais dans le village natal du président Sassou Nguesso.


La province du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, riche en minerai, est soumise à l'activité de groupes armés locaux et étrangers. Depuis mai, l'armée combat le Mouvement du 23 mars (M23), une rébellion que l'ONU dit soutenue par le Rwanda et l'Ouganda - ce que ces pays démentent.

 

 

Publié dans Politique

Commenter cet article