Journée mondiale de la vue : Le MSD et ses partenaires célèbrent 25 années de collaboration fructueuse dans la lutte pour l’éradication de la cécité des rivières

Publié le par imagazine

Aujourd'hui, Journée mondiale de la vue, 25 ans après le lancement du Programme de donation du MECTIZAN® (PDM) par MSD (Merck aux États-Unis et au Canada) (http://www.msd.com), cette entreprise peut célébrer avec ses partenaires les importants progrès accomplis pour éradiquer la cécité des rivières, une des principales causes de cécité évitable au monde.  En octobre 1987, MSD a décidé de donner son médicament MECTIZAN (ivermectine) pour lutter contre la cécité des rivières (onchocercose), autant et aussi longtemps que nécessaire, pour éliminer ce problème de santé publique. 

En 1998, Merck étend le PDM pour inclure l'élimination de la filariose lymphatique (FL), dans les pays d'Afrique et au Yémen, où elle coexiste avec la cécité des rivières.  Au cours d'un événement historique intitulé « Élimination des maladies au 21ème siècle », les responsables mondiaux se sont réunis  pour discuter du rôle du PDM dans la création d’une plateforme de contrôle des maladies.

 

Dr. Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS, a déclaré : « Vingt-cinq ans après la décision de MDS de donner le médicament MECTIZAN par l’intermédiaire du Programme de donation du MECTIZAN, nous sommes presque parvenus à éradiquer la cécité des rivières dans l’hémisphère occidental.  Nous pouvons maintenant envisager de répéter ce remarquable accomplissement dans des régions d’Afrique où nous ne pouvions auparavant qu’espérer contrôler cette maladie.  Grâce à cette donation et à l’engagement des pays endémiques, des ONG, des agences de l’ONU, et à la communauté des donateurs, nous pouvons aujourd’hui imaginer un monde libéré de cette maladie de la peau défigurante et qui rend aveugle.».

Dans sa catégorie, le PDM est le plus long programme de donation de médicament jamais réalisé pour lutter contre une maladie spécifique.  Pendant 25 ans, le PDM a donné le MECTIZAN pour soigner la cécité des rivières.  Transmise par la piqûre de la mouche noire, cette maladie provoque de fortes démangeaisons, des lésions cutanées et oculaires permanentes et à terme la cécité.  Plus d’un milliard de traitements a été administré dans plus de 117 000 communautés dans 28 pays africains, six pays d’Amérique latine et au Yémen.  À ce jour, la transmission de la maladie est interrompue, c’est à dire qu’aucun nouveau cas n’a été identifié dans quatre des six pays affectés en Amérique latine et dans neuf régions de cinq pays africains. 

 

« C’est merveilleux de voir le Programme de donation du MECTIZAN continuer avec force après 25 ans et la différence qu’il apporte dans tant de pays, alors qu’il est maintenant plus proche que jamais de son objectif final, l’élimination de la cécité des rivières » a commenté Kenneth C. Frazier, Président et CEO de MSD.  « Nous ressentons un immense respect pour le travail remarquable accompli par l’alliance des partenaires qui se sont engagés à protéger les générations futures contre une maladie responsable de conséquences dévastatrices pour tant de vies, de familles, de systèmes de santé et d’économies locales.  La réussite de ce programme démontre que, grâce à la collaboration, nous pouvons résoudre les problèmes de santé les plus urgents au niveau mondial, même s’il s’agit de régions ou de maladies qui sont trop souvent négligées ».

Le PDM est devenu une réalité grâce à un partenariat privé-public unique, incluant l’OMS, la Banque Mondiale, Task Force for Global Health, le Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC), le Programme d'élimination de l'onchocercose pour les Amériques (OEPA), ainsi que des ministres de la Santé, des ONG du développement, et les communautés locales dans les pays endémiques.

À ce jour, MSD a donné l’équivalent de 5,1 milliards USD en comprimés MECTIZAN et investi environ 45 millions USD pour supporter directement le PDM.

Pour Jimmy Carter, ancien Président des États-Unis, « Les vingt-cinq années de donation du MECTIZAN de MSD constituent un effort sans précédent. Des progrès considérables ont été réalisés pour réduire les souffrances causées par la cécité des rivières.  En Afrique, où l’on n’espérait que contrôler cette maladie, nous nous approchons d’une élimination complète de la maladie dans plusieurs pays.  Dans l’hémisphère occidental, le Centre Carter et ses partenaires sont maintenant proches d’une éradication complète.  Grâce à MSD, à l’engagement des communautés endémiques et à de puissants partenariats, nous pouvons aujourd’hui croire que la cécité des rivières pourra être définitivement éradiquée ».

Publié dans Paix et Sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article