Congo: Lea rémunération chaque mois de 4909 faux fonctionnaires, civils ou militaires, qui lui coûte chaque année plus de 8,3 milliards de francs CFA

Publié le par imagazine

Le gouvernement congolais a découvert qu'il rémunérait chaque mois 4909 faux fonctionnaires, civils ou militaires, qui lui coûtaient chaque année plus de 8,3 milliards de francs CFA (plus de 12 millions d'euros) a-t-on appris samedi de source officielle.

Selon le porte-parole du gouvernement, Bienvenu Okiemy, qui a cité une étude des services des finances publiques, ce coût supplémentaire représente également des "indemnités et primes indûment perçues, l'usage de faux textes d'intégration, l'usurpation de grades de militaires et policiers ainsi que l'usage de fausses décisions d'engagement".

Ces irrégularités constatées par les services des finances publiques sont la conséquence de la corruption qui, d'après la Banque mondiale, gangrène la puissance publique congolaise dans son ensemble, et en particulier les secteurs de la santé et de l'éducation.

L'Etat congolais emploie entre 80 et 100.000 fonctionnaires, pour environ 4,3 millions d'habitants. M. Okiemy a également annoncé que le gouvernement avait lors du conseil des ministres de vendredi fixé le budget de l'Etat pour 2013 à plus de 4091 milliards de francs CFA (plus de 6,2 milliards d'euros), contre plus de 3600 milliards de francs CFA (plus de 5,4 milliards d'euros) en 2012.

 

Comme les précédents, ce budget est financé à plus de 80% par le pétrole, premier produit d'exportation. "D'après les prévisions du FMI, notre pays devrait connaître un taux de croissance de 5%, grâce à la politique de diversification économique en cours, ainsi qu'à la bonne tenue des cours des produits pétroliers", a-t-il dit, citant le ministre des finances, Gilbert Ondongo.


Publié dans Politique

Commenter cet article