Afrique du Sud: 5 morts et 17 blessés dans une dispute entre deux clans

Publié le par imagazine

Cinq hommes sont morts et 17 ont été blessés dans une attaque lancée contre les participants à une cérémonie traditionnelle dans un village du KwaZulu-Natal, dans l'est de l'Afrique du Sud, a-t-on appris lundi de sources policière et politique.

Un groupe d'hommes a fait irruption samedi dans le village de Ngudwini, situé dans les montagnes à une centaine de kilomètres de Durban, et a ouvert le feu, a raconté à l'AFP un porte-parole de la police, Jay Naicker.

"Cinq hommes ont été tués et 17 blessés dans la fusillade", a-t-il déclaré. Les victimes étaient âgées d'une vingtaine ou d'une trentaine d'années, a-t-il précisé.

Le ministre de la sécurité de la province, Willies Mchunu, a attribué l'attaque à des frictions entre deux clans.

"Le KwaZulu-Natal porte les stigmates d'innombrables bains de sang pour raisons tribales ou politiques, et il ne doit jamais revenir à la période où c'était presque quelque chose de quotidien", a-t-il déclaré, cité par l'agence de presse sud-africaine Sapa.

Environ 14.000 personnes sont mortes dans des violences entre groupes politiques rivaux entre 1990 et 1994, à la fin du régime d'apartheid en Afrique du Sud. La plupart d'entre elles vivaient au KwaZulu-Natal.

Publié dans Paix et Sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article